Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 07:00

a-melie-copie-1.jpg

 

Quatrième de couverture:

Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Pour la première fois, sa petite-fille, Clara, vient passer les grandes vacances chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé... Elle verra ça plus tard. La priorité, c'est sa Clarinette chérie ! Durant tout l'été (le dernier ?), Mélie décide de fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant La Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins. Il y a aussi le vieux Marcel, qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique... Et puis, comme la vie est vraiment dingue parfois, il y a Mélie qui va enfin rencontrer le grand amour... Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas !

 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune que j'ai moi-même organisé sur Livraddict. Merci aux participants !

Ca fait longtemps que ce livre était dans ma PAL et j'avais un peu de mal à l'en sortir malgré le fait que j'ai déja lu Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom de l'auteur que j'avais beaucoup aimé. J'aime bien les livres avec un minimum d'actions alors me doutant que dans celui-çi il y en aurait peu j'ai trainé un peu avant de le lire. Il s'agit une fois encore d'une histoire simple, très douce, et qui se lit rapidement car les chapitres sont très court. On apprécie tous les personnages qui ont chacun leurs qualités et leurs défauts, et c'est ce qui fait toute l'histoire. J'ai aimé ma lecture mais je ne sais pas si j'en garderais un souvenir lointain justement à cause de cette douceur. En effet, il ne se passe pas grand chose et comme je le disais plus tôt c'est justement les actions d'un livre qui marque mon esprit. Malgré tout, j'ai passé un bon moment avec cette histoire. C'est une belle tranche de vie entre trois générations que je vous conseille si vous avez besoin de vous aérer l'esprit en lisant quelque chose de léger.

 

Ma note : 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 10:27

demain-j-arrete.jpg

 

Quatrième de couverture:

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.
Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret.
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

 

 

Par où commencer ? J'annonce, ce livre est un vrai COUP DE COEUR !!! C'est la superbe couverture qui m'a tout d'abord attirée devant l'étalage de ce livre et puis j'ai lu le résumé et la machine était en route, il fallait absolument que je l'achète. A peine acheté qu'il était lu. En effet, j'ai été tellement captivée par ce livre que les pages ont défilées et il était lu en deux jours. J'ai adoré le personnage de Julie qui m'a fait beaucoup rire et en lequel je me suis retrouvée de part sa maladresse. Les autres personnages tels que Ric, Xavier et les autres sont très attachants eux aussi malgré le fait qu'ils soient secondaires. Ils m'ont fait passer par toutes sortes d'émotions. Il y a de l'amour, de l'humour, et de l'action dans ce livre, de quoi nous faire passer un excellent moment de lecture. Concernant l'histoire en elle même, elle est assez simple, on s'attend un peu à ce qui va se passer par la suite et pourtant c'est tellement captivant ! La fin est arrivée rapidement et je n'ai absolument pas été déçue. Ce roman est mon premier de l'auteur  et ne sera pas le dernier c'est certain. Je suis complètement charmée par la plume de l'auteur ! D'ailleurs, si je n'avais pas connu le nom de l'auteur j'aurais imaginé une plume féminine. Je compte lire prochainement Completement cramé qui s'annonce tout aussi bien que celui-çi. N'hésitez pas à vous lancer si ce n'est pas encore fait car vous passez à coté de quelque chose !

 

Ma note: COUP DE COEUR

 


Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 10:49
couv24898285.gif

Quatrième de couverture :
Aujourd'hui est le jour le plus important de toute la vie d'Ethan.
Aujourd'hui, Céline, la femme qu'il a toujours aimée, se mariera avec un autre.
Aujourd'hui, Jessie, sa fille dont il ignore l'existence, prendra contact avec lui.
Ethan, Céline, Jessie. Un homme, une femme, une enfant, trois personnages au bord du gouffre qui vont se croiser, se détruire et s'aimer.
C'est aujourd'hui leur deuxième chance. Il leur reste 24 heures pour tout changer.

 

 

Ce livre trainait dans ma PAL depuis un petit moment et j'ai donc eu l'idée d'organiser une lecture commune sur Livraddict autour de celui-çi. Etant une grande grande fan de Guillaume Musso j'étais sur d'aimer ce livre. Et bien j'avais raison malgré quelques points négatifs! Commençons par du positif, parlons tout d'abord de la mise en page. Comme dans ses autres romans, Musso nous livre des citations à chaque début de chapitre et c'est avec grand plaisir que je les ai lu et que je me suis fait des réflexions sur certaines. Concernant le personnage principal, je ne sais quoi en penser. Je l'ai apprécié sans pour autant m'attacher à lui. J'aurais aimé ressentir plus d'émotion à travers ce personnage. En parlant de personnages, j'en ai reconnus deux présent dans d'autres livres de Musso: Claire Giuliani et Alysson Harrison. Certe, ce sont des personnages très secondaires mais ça m'a donné l'impression que pendant que cette histoire se déroulait, eux aussi vivaient la leur parallèlement, que l'auteur continuait à les faire vivre. Concernant l'histoire en elle même, c'est du déja vu mais cela ne m'a pas dérangé plus que cela. Ce qui m'a le plus plus en faite, c'est que l'auteur ne nous laisse pas une minute de répit. Il y a de nombreux rebondissements qui rendent la lecture fluide et donc très rapide. A part le début que j'ai trouvé un peu long à se mettre en place, j'ai dévoré ce livre ! Personnellement j'ai tourné les pages sans pouvoir m'arrêter. Et puis la fin , j'ai été surprise car je ne m'y attendais pas vraiment. En bref, j'ai beaucoup apprécié ce livre même si pour moi c'est le moins bon de l'auteur ! Je ne le conseille pas en première lecture de l'auteur car il n'est pour moi pas très représentatif de ses autres romans mais sinon allez y. 

 

Ma note :  ★★★☆☆ 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 10:01

un jour

 

Quatrième de couverture :

 

Lui, Dexter, issu d'un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant.
Elle, Emma, d'origine modeste, charmante qui s'ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions.

Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre.

D'année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s'aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.

Nous sommes le 15 juillet 2004. Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises...

 

 

Oh lala que de retard dans cette chronique ! Heureusement que j'avais déja fait plus ou moins un brouilon de chronique. Alors par où commencer? J'avais repérer ce livre en librairie car je trouvais sa couverture juste magnifique mais je ne l'ai pas acheté, ne sachant pas trop ce qu'il en était. Puis j'ai découvert la bande annonce du film et là j'ai vraiment été charmée ! Préférant lire le livre avant de regarder le film j'ai couru dès le lendemain me le procurer et je l'ai quasiment commencé dans la foulée. Ce livre est un beau pavé puisqu'il fait 620 pages mais je l'ai lu assez rapidement grâce au challenge week-end à 1000 organisé cet été. Le fait de l'avoir lu sur quelques jours m'a permis d'être vraiment à fond dans l'histoire et m'a lecture n'en a été que meilleure. Ce livre parle principalement d'amour et étant un peu fleur bleue j'ai vraiment apprécié. De plus, j'ai bien aimé la découpe de ce livre. En effet, chaque chapitre représente une année de leur vie, ce qui nous permet de suivre leur évolution entre 1988 (début de l'histoire) et 2004 (fin de l'histoire). Ce livre est vraiment plein d'émotions, j'en aurais presque pleuré lors de certains passages. C'est ce qui rend ce roman très intense, très vrai. En ce qui concerne les personnages j'ai adoré Emma dès le début car j'arrivais à m'identifier à elle. Par contre j'ai eu plus de mal avec Dexter, j'avais beaucoup de mal à comprendre sa façon de penser et du coup il m'insupportait au plus haut point. Pourtant malgré le fait que j'ai eu du mal avec lui, j'avais vraiment envie que ça fonctionne entre eux, je ne sais pas pourquoi. J'en avais marre qu'ils se cherchent, je voulais que ça avance !

Voilà, je conseille donc ce livre à ceux qui aime les histoires d'ami-mour, les autres passez votre chemin vous risqueriez de ne pas apprécié puisque c'est le point central du livre.

Récemment j'ai regardé le film et même si j'ai un peu moins aimé que le livre, il est tout de même super. Emma et Dexter sont fidèles au livre et l'histoire en elle même aussi. En plus, Emma est jouée par Anna Hatthaway et j'adooooore cette actrice, je ne pouvais donc pas passer à coté de ce film ! A voir donc, si vous avez aimé le livre.

 

 

 

Ma note : ★★★★☆ 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 11:13

lesoeurs.jpg

 

Quatrième de couverture : 

Trois soeurs, élevées au milieu des livres par un père excentrique, obsédé par Shakespeare au point de les avoir baptisées de prénoms d'héroïnes du célèbre dramaturge, rentrent au bercail pour s'occuper de leur mère malade. Mais qu'ont véritablement en commun l'aînée si timide et casanière, la séduisante et mystérieuse cadette, et la benjamine bohème ? Pourquoi Rose ne parvient-elle pas à abandonner sa ville natale pour rejoindre son fiancé qui a décroché un poste de professeur en Angleterre ? Pourquoi Bean a-t-elle quitté si précipitamment New York pour revenir s'installer à Barnwell, la petite ville universitaire qu'elle déteste tant ? Et pourquoi Cordy réapparaît-elle soudainement après avoir erré pendant des années, enchaînant petits boulots et aventures sans lendemain ? Au cours de ce long été qu'elles passeront toutes ensemble à Barnwell, les filles Andreas découvriront que leurs soeurs, leurs parents et leur petite ville natale pourraient leur offrir bien plus qu?elles ne croient?

 

Tout d'abord, je tiens à remercier Ingrid pour cette lecture commune ! En effet, je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant qu'elle la lance et je l'ai donc acheté pour l'occasion. Parmi les participants de la lecture commune les avis ne sont pas franchement bon mais personnellement j'ai bien aimé. J'aime beaucoup ce style de lecture ou tout est décrit avec finesse et j'ai donc adoré suivre le quotidien de la famille Andréas. Chacune des trois soeurs a un caractère différent et on peux donc plus ou moins s'identifier à l'une d'entre elle. J'ai également beaucoup aimé suivre le quotidien de leur mère, qui m'a beaucoup émue par moment. De plus, j'ai vraiment bien aimé les répliques de Shakespeare utilisées par la père. Je ne connais absolument pas cet auteur et j'ai donc apprécié de découvrir un peu son style. Malgré tout, j'ai tout de même trouvé quelques points négatifs à ce petit pavé de 405 pages. Alors oui vous allez me demander pourquoi je parle de pavé alors qu'il ne fait que 405 pages mais c'est tout simplement car l'écriture est toute petite. Voici donc pour moi le premier point négatif : l'écriture dans l'édition Marabooks qui est tellement minuscule qu'on a l'impression de ne pas avancer et en plus de cela qui fatigue les yeux. Avec une taille de police "normale", comme on trouve dans la plupart des livres, je pense qu'on aurait pu rajouter un paquet de pages au roman ! En deuxième point négatif je dirais le narrateur. Effectivement, à certains moment je ne savais pas qui était le narrateur et cela m'a un peu perturbé. Je pense après lecture qu'il s'agit d'un point de vue omniscient representant les 3 personnages à la fois. Pour conclure, j'aurais passé un bon moment avec cette famille et je conseille donc ce livre aux amateurs de ce genre afin de ce faire son propre avis puisque ceux-çi ne sont pas unanime sur la blogosphère.

 

 

Ma note : ★★★★☆ 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 15:39

l-ecoledessaveurs.jpg

 

Quatrième de couverture :

 

Un jour, la petite Lilian se lance un défi fou : si elle parvient à sortir sa mère, qui vit coupée du monde, de son chagrin en cuisinant, elle consacrera son existence à la gastronomie. La magie d'un bon cacao aux épices opère et, une vingtaine d'années plus tard, Lilian anime tous les premiers lundis du mois un atelier de cuisine dans son restaurant. L'Ecole des saveurs réunit des élèves de tous horizons. De l'automne au printemps, ils vont partager tentatives culinaires et aspirations cachées, découvrir la force insoupçonnée des parfums et des épices, capables par leur douceur ou leur piquant d'éveiller des ardeurs inconnues et de guérir des peines anciennes... Sensuel et savoureux, ce roman culinaire fait la part belle aux cinq sens, et dépeint avec justesse la passion et la patience de ceux qui comprennent le langage secret de la cuisine.

 

 

J'ai acheté ce livre pour quelques centimes à une foire au livre il y a de cela bien un an et j'avoue que depuis d'autres livres me tentaient plus dans ma PAL. Ce qui m'avais attiré dans ce livre c'était tout d'abord sa magnifique couverture mais aussi le résumé. Et puis avant hier je me suis décidé car tout d'un coup il me fesait très envie. Je peux vous dire que j'ai bien fait ! Ce livre m'a vraiment touchée.. D'ailleurs je ne sais même pas comment faire ma chronique.

J'ai adoré la "forme" de ce livre. En effet, à chaque chapitre nous découvrons une leçon de cuisine donnée par Lillian & l'histoire personnelle d'un des élèves de ce cours. Cela m'a permis de m'attacher à eux & de beaucoup aimer les suivre durant les cours de cuisine. D'ailleurs, j'ai adoré la façon dont Lillian les menaient, si je devais prendre des leçons de cuisine j'apprécierais avoir un professeur comme elle. Mais rassurez-vous, dans ce livre on ne fait pas réference qu'à la cuisine mais on parle aussi de sentiments : amour, amitié, tristesse, joie.. & c'est vraiment ce que j'ai apprécié dans ce roman.

C'est un livre que j'ai lu très vite puisqu'il ne fait que 248 pages et qui est très plaisant à lire, les pages se tournent toutes seules !

Je vous le conseille si vous voulez lire une histoire où les sentiments sont présent ou tout simplement si vous voulez passer du bon temps !

 

 

Ma note : ★★★★☆ 

 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 19:34

 

ecureuils.jpg

 

Quatrième de couverture:

 

" Souvent la vie s’amuse.
Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau.

Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.
Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident.

 Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.
Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue…

Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…"

 

 

 

Ca y'est la trilogie se termine avec ce dernier tome... Je suis vraiment nostalgique de quitter les personnages, j'avais vraiment l'impression de faire partie de leur quotidien. Bon ce dernier tome est un pavé (pas facile à manier d'ailleurs) et j'ai mis bien 3 semaines pour le lire à cause d'un manque de temps. Certains passages trainent un peu en longueur mais j'ai quand même beaucoup aimé même si pour moi ce tome est le moins bon des trois ! J'ai trouvé que la fin était un peu rapide et que certains élèments étaient un peu tirés par les cheveux notamment à propos de Junior qui une fois encore dans ce tome m'a énervé. J'ai également lu en diagonale quelques passages sur le livre de Cary Grant retrouvé dans une poubelle qui ne m'intéressait pas du tout.. Mais bon à part ça j'ai quand même passé un super moment avec Joséphine et tous les autres. J'ai entendu plusieurs fois qu'i y aurait un quatrième tome, info ou intox ? Cela reste à voir !

A lire pour ceux qui avait aimé les deux précédents !

 

 

 

Mon avis: Ma note: ★★★★☆  

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 18:51

le-mec.jpg

 

Quatrième de couverture :

 

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

 

 

Mon avis :

 

J'ai eu du mal à le sortir de ma PAL celui la. Je ne sais pas pourquoi, mais il ne me tentait pas plus que ca. C'est peut-être pour cela d'ailleurs que j'ai vraiment eu du mal avec ce livre pendant les 50 premières pages environ. Je trouvais l'histoire un peu molle, sans interet. Et puis tout d'un coup, j'ai completement changé d'avis & j'ai commencé à beaucoup plus apprécié. Par contre, j'ai vraiment eu du mal avec les personnages. Même si j'ai aimé l'histoire, je ne me suis pas attachée à eux plus que ca. Ils m'agacaient un peu pour tout vous dire. Je n'ai pas non plus aimé la fin que j'ai trouvé baclée !!! Je n'ai absolument pas compris la décision de Désirée & pour comprendre je pense qu'il faudra lire la suite "Le caveau de famille". Pour l'instant je n'ai pas envie de le lire, mais on ne sait jamais peut être que si je le trouve à bas prix ou à la bibliothèque je le lirais. C'est donc un livre que j'ai aimé, mais qui est loin d'être un coup de coeur !

 

 

Ma note : ★★★☆☆

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 18:16

levy.jpg

 

Quatrième de couverture :

 

Londres, 1950

Alice mène une existence tranquille entre son travail, qui la passionne, et sa bande d'amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d'une virée à la te foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n'a jamais cru à la voyance, mais elle n'arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu'incompréhensibles.

Son
voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambiguës, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin.

De
Londres à Istanbul, il décide de l'accompagner dans un étrange voyage

 

 

 

 Mon avis :

 

Aimant beaucoup les livres de Marc Levy , c'est avec plaisir que je me suis plongé dans celui-ci. En voyant le titre, je m'attendais tout d'abord à ce que le personnage principal soit Monsieur Daldry alors qu'en faite c'est plutôt Alice. C'est     à la fin que j'ai compris pourquoi . Le cadre de l'histoire est splendide & on a l'impression de ce retrouver à Istanbul nous aussi. Du coté des personnages, j'ai beaucoup apprécié Alice & Ethan (même ci ce dernier m'a agacé à certains moments à cause de son ton "moqueur" envers Can (le guide / interprete). Il y a quelques passages un peu tirés par les cheveux je trouve & c'est dommage, mais dans l'ensemble ca ce lit bien, c'est fluide. Par exemple, je pense à la fin quand je dis cela : (SPOILER, ne pas surligner si vous n'avez pas lu le livre) comme par hasard, le frère d'Alice ce trouve dans le même restaurant qu'elle & la ressemblance avec elle lui fait deviner que c'est lui alors qu'elle ne l'a jamais vu.  On dit que le hasard fait bien les choses, mais bon ... (fin du SPOILER). En bref, c'est une histoire que j'ai beaucoup aimé, beaucoup plus que son livre d'avant "Le voleur d'ombres" que je n'avais pas tant apprécié. Je le conseille à ceux qui veulent une lecture légère, sans prise de tête !

 

 

 

Ma note : ★★★★☆  

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 17:57

jeveuxvivre.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

 

Tessa vient d'avoir seize ans et se sait condamnée. Dans quelques semaines, elle mourra d'une leucémie. Partagée entre la révolte et l’angoisse, Tessa veut tout connaître de la vie avant de mourir, les interdits, la célébrités, l'amour... Aidée de sa meilleure amie, entourée de ses parents, Tessa se lance alors dans un course contre la montre, contre la mort, pour vivre !

 

 

 

 

Après avoir lu de nombreux avis positifs & négatifs, je voulais me faire mon propre avis sur ce livre. D'autant plus que le sujet de base est un sujet qui m'attire beaucoup. Et bien pour ma part, mon avis est plutôt positif ! En effet, même si Tessa est un peu agaçante à certain moment avec sa liste que j'ai un peu de mal à comprendre, j'ai beaucoup aimé le reste, le fond. Son histoire avec Adam, la relation qu'elle a avec son petit frère et ses parents m'a beaucoup plu. J'ai été touchée par son histoire & cela m'a fait beaucoup réfléchir. Car oui sa liste est plutôt décalée, mais si cela nous arrivais, que voudrait-on faire si il ne nous resterait que quelques jours à vivre? Je n'ai apprécié que moyennement le personnage de Zoey, elle m'a exaspéré à certains moments & touché à d'autres. Bref j'ai passé un bon moment avec ce livre que j'ai lu en une journée & une nuit. Je le conseille à ceux qui veulent être touché, en lisant une histoire qui fait réfléchir. Je le déconseille par contre à ceux qui ont le moral au plus bas, car ce livre ne ferait qu'accentuer ce mal-être..

 

 

Ma note : ★★★★★

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Contemporain
commenter cet article

Lectures Communes

N'hésitez pas à me proposer des lectures communes !

Partenaires

 

denoel.png

 

Afficher l'image d'origine

Quelques Liens