Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 15:20
Oliver ou la fabrique d'un manipulateur de Liz Nugent

Titre: Oliver ou la fabrique d'un manipulateur

Auteur : Liz Nugent

Traducteur : Edith Soonckindt

Editeur : Denoël

Date de publication : 3 Septembre 2015

 

 

Quatrième de couverture :

Alice et Oliver Ryan sont l'image même du bonheur conjugal. Complices, amoureux, ils mènent la belle vie. Pourtant, un soir, Oliver agresse Alice avec une telle violence qu'il l'a plongé dans le coma. Alors que tout le monde cherche à comprendre les raisons de cet acte d'une brutalité sans nom, Oliver raconte son histoire. Tout comme les personnes qui ont croisé sa route au cours des cinquante dernières années. Le portrait qui se dessine est stupéfiant. Derrière la façade du mari parfait se cache un tout autre homme. Et lorsque le passé ressurgit, personne n'est à l'abri, pas même Oliver.

 

 

Ce livre de la rentrée littéraire m'a tenté dès que j'ai lu son résumé. En effet, le synopsis nous explique qu'Oliver, personnage principal, a agressé violemment sa femme et qu'il va nous raconter comment il en est arrivé là. J'aime les livres "psychologiques" et celui-çi me faisait donc très envie.

 

Finalement ce n'est pas tout à fait cela. On découvre bien l'histoire d'Oliver de son point de vue mais aussi à travers celui d'autres personnes de son entourage. A chaque chapitre, on a le point de vue de l'un des personnages. C'est ce qui m'a le plus plû dans ce livre. Effectivement, chacun d'eux apporte une pièce au puzzle afin de nous aider à comprendre ce geste. Tout le long je me suis demandé si Oliver était "consciemment" coupable de son geste ou pas. J'avais presque envie de le plaindre par moment malgré la gravité de son acte. L'auteur est très fort pour nous faire ressentir toutes sortes d'émotions à son égard.

 

J'avais un peu peur en feuilletant rapidement le livre avant de le lire de trouver quelques longueurs et de m'ennuyer car il n'y a pas vraiment de dialogue. Au contraire, c'était infondé car on est tout de suite lancé dans l'histoire dès la première page, voir même dès la première ligne. J'ai lu ce livre en deux jours tellement j'avais envie de savoir le fin mot de l'histoire. Le dénouement fût à la hauteur de mes esperances car je ne m'y attendais absolument pas. C'est en cela que j'ai trouvé que c'était un bon roman psychologiqueEn bref, si il y a une leçon à tirer de ce livre c'est que tout se sait un jourC'est le premier roman de l'auteur et j'espère qu'il y en aura d'autres ! 

 

Je remercie les Editions Denoël pour leur confiance et surtout pour cette belle découverte ! 

 

Ma note : 16/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 10:27
Les enfants de l'eau noire de Joe R. Lansdale

Titre: Les enfants de l'eau noire

Auteur : Joe R. Lansdale

Traducteur : Bernard Blanc

Editeur : Denoël

Date de publication : 3 Septembre 2015

 

Quatrième de couverture :

Texas, années 1930. Élevée dans la misère au bord de la Sabine, qui s’écoule jusqu’aux bayous de Louisiane, May Linn, jolie fille de seize ans, rêve de devenir star de cinéma. Un songe qui s’achève brutalement lorsqu’on repêche dans le fleuve son cadavre mutilé. Ses jeunes amis Sue Ellen, Terry et Jinx, en rupture familiale, décident alors de l’incinérer et d’emporter ses cendres à Hollywood. May Linn ne sera jamais une star, mais au moins elle reposera à l’endroit de ses rêves… Volant un radeau mais surtout le magot d’un hold-up, la singulière équipe s’embarque dans une périlleuse descente du fleuve, le diable aux trousses. Car non seulement l’agent Sy, flic violent et corrompu, les pourchasse, mais Skunk, un monstre sorti de l’enfer, cherche à leur faire la peau. Quand vous décidez de faire vôtres les rêves d’un autre, ses pires cauchemars peuvent aussi profiter du voyage…

 

 

Ce livre me faisait un peu peur au début car le résumé nous fais un peu penser à un livre "noir" avec de l'action et ce n'est pas un genre que j'ai l'habitude de lire. De plus, il est rare que je lise des livres dont l'histoire se déroule à une époque très ancienne. Pourtant, sans savoir réellement pourquoi cette histoire d'adolescents volant un radeau et l'argent d'un hold-up pour la mémoire de leur amie m'a fait très envie.

 

Je pensait en découvrant le meurtre au début de ma lecture que l'histoire tournerait autour de la découverte du coupable et finallement pas du tout, c'est juste un "détail" puisque l'on découvre l'identité du meurtrier comme ça, l'air de rien, sans y porter plus d'attention.

 

L'ambiance de ce livre est très sombre. J'ai aimé cette angoisse qui s'en dégageait. On découvre des personnages torturés: Sue Ellen, une jeune fille qui a peur de son "père" qui est assez violent avec elle et sa mère, Terry un jeune garçon homosexuel et Jinx, une jeune fille noire de peau qui n'est pas accepté des blancs. J'ai trouvé qu'ils avaient chacun quelque chose d'attachant, notamment par rapport au fait qu'ils essayent de s'en sortir par tous les moyens possible.

 

Ce que j'ai vraiment apprécié dans cette histoire, c'est tout ce suspens. En effet, les projets de nos adolescents sont complètements fous, voir irréalistes et j'avais vraiment envie de savoir comment tout ceci allait se terminer et surtout comment l'auteur allait réussir à se dépatouiller de tout cela. J'ai été tenu en haleine du début à la fin !

 

En bref, je remercie les Editions Denoël qui m'ont permis de sortir de ma "zone de confort" livresque et qui m'ont permis de découvrir ce livre qui m'a énormément plus !

 

Ma note : 16/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 14:04

Etant fan des livres de coloriages pour adultes, j'ai décidé de créer une catégorie dédiée à cela sur mon blog où je vous montrerais un peu les livres que je possède en détails afin que vous vous rendiez compte du contenu avant un éventuel achat.

J'inaugure donc en vous présentant un de mes livres préféré : Animaux fantastiques de Millie Marrota aux Editions Marabout.

Coloriage pour adulte : Animaux Fanstastiques chez Marabout

Voici donc tout d'abord le livre sous son aspect extérieur. Je trouve que la couverture donne vraiment envie. Il s'agit d'une couverture souple mais néanmoins assez épaisse.

J'utilise pour l'instant les Stabilo Pen Point 88 pour réaliser ces coloriages. J'ai eu les 30 pour environ 10 euros sur Amazon si cela vous intéresse. Je trouve qu'ils sont très adaptés à ce livre grâce à leurs pointes fines qui permettent de colorier tous les détails. En effet, comme vous allez pouvoir le constater çi-dessous, certains coloriages sont composés de tout petits détails.

Coloriage pour adulte : Animaux Fanstastiques chez Marabout
Coloriage pour adulte : Animaux Fanstastiques chez Marabout

J'ai sélectionné pour vous quelques dessins afin de vous montrer à quoi ressemble ce livre de l'intérieur. Voici tout d'abord une double page. C'est agréable de voir que pour une fois dans un livre de coloriage, toutes les doubles pages ne sont pas identiques. Le décor est le même mais les animaux sont différents. On trouve très peu de doubles pages dans ce livre par rapport à d'autres. Je dirais une dizaine ce qui n'est pas énorme.

Pour la deuxième photo, il s'agit d'un coloriage que j'aime beaucoup que je trouve très travaillé. Il est fait de nombreux détails qui rendent ce dessin très joli à regarder. Je tenais à vous le montrer car on voit beaucoup ce livre sur les réseaux sociaux et je trouve que quasiment à chaque fois les dessins montrés sont composé uniquement d'un animal sans fond. Hors il y en a quand même pas mal dans ce livre.

Coloriage pour adulte : Animaux Fanstastiques chez Marabout
Coloriage pour adulte : Animaux Fanstastiques chez Marabout

Voici ici deux pages représentant comme je vous parlais auparavant uniquement l'animal sans décor de fond. Personnellement je les trouve très sympa également. Encore une fois ils sont composés de détails très très petits.

Coloriage pour adulte : Animaux Fanstastiques chez Marabout
Coloriage pour adulte : Animaux Fanstastiques chez Marabout
Coloriage pour adulte : Animaux Fanstastiques chez Marabout

Enfin voilà trois des coloriages que j'ai réalisés. Ils ne seront pas aux goûts de tous mais j'ai pris du plaisir à les faire et c'est tout ce qui m'importe. Concernant le papier, il est plutôt épais MAIS cela traverse très légèrement chez moi. On voit des petits points de stabilo de temps en temps là ou je suis repassé plusieurs fois. Personnellement ça ne me gène pas plus que ça mais je préfère vous prévenir.

 

En bref, c'est un livre que j'adore. Je trouve les dessins très beaux (j'ai d'ailleurs du mal à choisir les couleurs de peur de les abîmer) et très travaillés. Effectivement, ils sont composés de petits détails qui pour certains nécessite de bons yeux. Je ne peux que vous le conseiller grandement, il vaut le coup, surtout pour 10,90€. N'hésitez pas à me donner votre avis sur ce livre si vous le possédez.

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Coloriage pour adultes
commenter cet article
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 09:51
Les étoiles de Noss Head T1: Vertige de Sophie Jomain

Quatrième de couverture :

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours.
..

 

Je ne vais pas le présenter en long en large et en travers, je pense que vous connaissez tous ce livre de la célèbre saga dont on a beaucoup entendu parler sur la blogosphèreCe genre de livre n'est en général pas mon domaine de prédilection en terme de lectures mais après avoir vu qu'il était sorti en poche, je me suis dit qu'avec un engouement pareil, je me devais de le lire.

 

Dès le début, j'ai été prise dans l'histoire et j'ai beaucoup aimé découvrir Hannah et sa famille ainsi que la petite ville de Wick en Ecosse. Je les ai trouvé attachant et j'avais très envie de les découvrir un peu plus en profondeur. Puis quand le beau Leith (a qui on fait confiance dès les premières pages sans savoir pourquoi) est apparu dans l'histoire et qu'on en a appris plus sur sa vraie nature j'ai trouvé une petite ressemblance avec Twilight. Peut-être car c'est la seule réference du genre que j'ai, je ne sais pas. J'avais beaucoup aimé Twilight à l'époque de sa sortie avant toute la médiatisation qu'il y avait eu autour et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé une histoire dans le même genre. Je ne suis pourtant pas fan des histoires de loups-garous et compagnie mais j'ai vraiment passé un excellent moment avec ce livre. Pour en revenir aux personnages, je pense que c'est justement eux qui font le point fort du livre. En effet, même les personnages secondaires m'ont énormement plû. Que ce soit Gwen, BonnieAl ou encore Jérémiah, j'ai trouvé qu'il avait tous quelque chose d'attachant. 

 

Ce livre se lit très rapidement car son style et simple tout en étant dynamique et en même temps tellement beau. Je ne m'attendais vraiment pas à ça quand je l'ai commencé. Je pensais trouver quelques longueurs étant donné que le fantastique n'est pas un genre que j'ai l'habitude de lire. Je pensais même ne pas apprécier ce livre plus que cela. Et bien pas du tout ! Franchement, n'hésitez pas à vous lancer, ce livre addictif à souhait est une petite pépite.

 

Je me procurerais la suite en format poche dès que j'en aurais l'occasion c'est certain. Malheureusement, je crois que pour le moment seul les deux premiers tomes sont en poche. L'attente va être longue !

 

Ma note : 19/20 Coup de coeur

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 12:53
Brutes de Anthony Breznican

Quatrième de couverture: 

Pittsburgh, années 1990. Saint-Mike est un lycée catholique en perdition. Sa réputation désastreuse l’a transformé en décharge à délinquants et le corps enseignant a depuis longtemps baissé les bras, préférant fermer les yeux sur les agissements de certains élèves qui se livrent à un bizutage sans merci sur les plus jeunes. C’est au milieu de cet enfer que Peter Davidek fait son entrée en première année. Il se lie avec Noah Stein, un garçon plein de ressources portant une mystérieuse cicatrice au visage, et la belle et fragile Lorelei, qui rêve d’entrer dans le clan très fermé des filles populaires. À trois, auront-ils une chance de survivre à ce système scolaire cruel où l’on entre innocent et dont on ressort en ayant fait de l’intimidation et de la brutalité un mode de vie ?

 

 

J'ai commencé ce livre après avoir lu un livre doudou, frais et joyeux et je n'aurais peut-être pas dû. En effet, dès les premiers passages de ce roman, l'ambiance est sombre et l'histoire plutôt noire. Le contraste entre mes deux lectures a été tel, que j'ai vraiment eu du mal pendant les cents cinquante premières pages. Je qualifiais même ma lecture de lecture "calvaire". C'est peut-être un peu fort oui, mais finalement ce n'était pas si loin de la réalité. Je n'y croyais donc plus, et pourtant, tout à coup, ce fût le déclic et j'ai commencé à vraiment apprécié la tournure que prenait l'histoire.

 

On découvre dans ce livre trois adolescents qui arrivent au lycée Saint-Mike dont la réputation est très mauvaise, notamment pour la violence qui y règne depuis de nombreuses années. Ces trois personnages vont apprendre à se connaître et finir par devenir amis. Ils vont découvrir ensemble que dans ce lycée, ils vont vite devoir apprendre à se défendre.

C'est une histoire qui traite de la violence sous toutes ses formes, que ce soit physique ou verbale. Cela peut faire peur par moment de s'imaginer que des enfants ou adolescents vivent cela au quotidien et cela nous amène à réfléchir. En effet, comment aurions nous fait à leur place ? Aurions nous céder à la violence nous aussi ?

 

Je me suis énormement attachée à Noah Stein et à Peter Davidek, deux des trois personnages principaux. J'ai trouvé qu'ils avaient chacun quelque chose à apporter à l'histoire. De plus, leur amitié est vraiment touchante. J'ai par contre eu beaucoup de mal avec Lorelei qui a vite retourné sa veste auprès de ses amis afin de sauver sa peau.


Ce livre fût finalement une bonne lecture que j'ai quitté à regrets. J'aurais aimé les suivre encore un peu, savoir ce qui allait se passer pour eux dans le futur.

En conclusion, gros retournement de situation pour cette histoire puisque j'ai détesté quasiment un quart du livre et j'ai adoré le reste. Je ne sais pas si c'était mon état d'esprit du moment ou le début qui traînait en longueur avec sa multitude de personnages secondaires mais je pense qu'il vaut tout de même la peine d'être lu et je ne peux que vous encouragez à tenter votre chance et à ne pas lâcher si comme moi, le début ne vous plaît pas tant que ça.

J'ai reçu ce livre grâce aux Editions Denoël avec qui je suis partenaire, que je remercie une fois de plus pour cette belle découverte ! N'hésitez pas à aller découvrir ce livre à sa sortie le 20 Août 2015.



Ma note : 16/20 !
 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 13:51
Myrta T1, Les sirènes kleptomanes de Laurence Erwin et Brand Alexander

Quatrième de couverture:

Au collège de Fontebelle, les évènements bizarres se multiplient. D'abord, ce sont des chaussures qui disparaissent et puis, très vite, apparaissent des personnages surnaturels que personne ne peut voir, à part Myrta.

Qui sont exactement Zombinina et Griffou ? Les deux fantômes viennent lui annoncer qu'elle seule peut trouver la clé du mystère qui entoure la rivière, le lac et ses étranges habitants.

Heureusement, Myrta n'est pas seule : ses amies Clémence et Laura l'accompagneront dans ses recherches. Sans oublier Rapha et Lucas, bien sûr !

Pour Myrta et ses amis, ce n'est là que le début d'une longue aventure !

 

 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict et les éditions Au loup que je remercie ! De plus, le livre est arrivé emballé dans un magnifique papier accompagné de deux marque-pages. C'est une très belle attention et je remercie les éditions Au loup une fois de plus.

 

On découvre dans ce livre jeunesse, Myrta, personnage principal, qui a des pouvoirs qu'elle est seule à avoir en sa possession : elle peut voir des personnages surnaturels. On la suit donc dans ses aventures, accompagnée de ses copains de collèges. Les personnages sont attachants et j'ai beaucoup aimé voir évoluer leurs relations tout au long du livre. Entre amitié et premiers béguins amoureux, j'ai trouvé que c'était tout mignonnet.

 

Ce qui est sympa dans ce livre, c'est tout ce suspens qui arrive au fil des pages. On se pose pleins de questions, on a envie de savoir qui est le coupable dans l'histoire et on dévore les pages sans s'arrêter. Ce livre s'adresse aux enfants à partir de 10 ans et plus, j'imagine qu'avoir un an ou deux de plus n'ait pas plus mal pour comprendre au mieux la partie fantastique de ce livre. Je pense que ce petit roman s'adresse plus aux enfants/jeunes adolescents qui aiment la lecture parce que même si cela se lit rapidement, 200 pages ce n'est pas rien à cet âge là. Il y a tout de même quelques petites illustrations de temps en temps qui illustre bien l'histoire et qui sont belles à voir mais elles ne sont pas nombreuses et il ne faut pas s'attendre à un livre illustré.

 

J'ai trouvé un seul point négatif dans ce livre c'est son titre. En effet, il dévoile une bonne partie de l'intrigue et si les jeunes lecteurs connaissent la signification du mot "kleptomane", ils risquent de vite abandonner connaissant d'avance une partie de la fin de l'histoire. Ca serait malgré tout dommage car ce n'est pas tout, d'autres élèments viennent se greffer à l'intrigue.

 

En résumé, ce fût une très belle lecture jeunesse et je lirais probablement le deuxième tome pour découvrir la suite des aventures de Myrta si l'occasion se présente ! 

 

Ma note : 17/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 10:43
Swap Beauté, Livres et Home Made

Je suis ravie de vous venir vous présentez le colis que j'ai reçu lors du swap Beauté, Livres et Home Made que j'ai réalisé avec Melymelo ! Ce swap avait la particularité de regrouper plusieurs formules, pour correspondre à tous les budgets. Voici donc celle que nous avions choisi :

 

Mise en beauté
- 1 livre de la Wish-List
- 1 livre que vous voudriez lui faire découvrir
- 2 produits de beauté
- 1 gourmandise ou 1 boisson
- 1 surprise
- 1 carte
- 1 MP dans le thème du swap

 

Voici sans plus attendre le contenu du colis que j'ai reçu !

Swap Beauté, Livres et Home Made
Swap Beauté, Livres et Home Made Swap Beauté, Livres et Home Made
Swap Beauté, Livres et Home Made Swap Beauté, Livres et Home Made

Voilà donc tout ce que j'ai eu la chance de recevoir !

 

- Les 3 premiers tomes de la saga Beautiful Bastard

- 4 Marques pages

- Deux cubes effervescents pour le bain à la framboise

- Un lait pour le corps Yves Rocher qui sent super bon

- Un masque pour les yeux à mettre au réfrigérateur

- Une fleur de douche (Merci Dareel grâce à toi j'ai retrouvé le nom exact )

- Un baume à lèvres the body shop à la fraise que j'adore !

- Des cookies qui sont malheureusement arrivés complètement en miettes

- Et une très belle carte.

 

Merci beaucoup Melymelo pour ce magnifique colis, j'ai été vraiment ravie de faire à nouveau un swap avec toi ! J'aime vraiment tout, je suis trop contente ! Encore merci !

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 16:28
Younger de Pamela Redmond Satran

Quatrième de couverture:

Alice, quarante-quatre ans, s'ennuie. Maintenant qu'elle est divorcée et que sa fille a quitté la maison pour faire du volontariat en Afrique, elle rêve de changer de vie. A la veille du Nouvel An, elle part retrouver son amie Maggie à Manhattan. Cette dernière prend les choses en main au cours d'une séance de transformation : coupe de cheveux, maquillage, tenue... Métamorphosée en jeune femme, Alice a du succès et rencontre Josh, un bel étudiant qui pourrait être son fils. Se prenant au jeu, elle décroche un job d'assistante marketing dans la maison d'édition où elle avait commencé à travailler vingt ans plus tôt. Tout le monde lui donne vingt-neuf ans, y compris Josh, de plus en plus amoureux. Mais cette nouvelle vie n'est pas sans risque et tout peut basculer à chaque instant, surtout lorsque la fille d'Alice décide de rentrer soudainement...

 

 

 

Je l'annonce tout de suite, cette lecture est un énorme coup de coeur !

 

On suit donc Alice, une quadragenaire qui regrette sa jeunesse et qui fait le voeux de rajeunir. Sa meilleure amie, Maggie, va l'aider dans cette tache et c'est à partir de là que les mensonges commencent. J'ai vraiment adoré suivre ces deux femmes malgré qu'elles aient quasiment le double de mon âge. Chacune a sa personnalité, ce qui apporte beaucoup d'humour et de sentiments à l'histoire.

 

On fait ensuite la connaissance de Josh, un jeune homme de vingt-quatre ans qu'Alice a rencontré lors d'une soirée. Cela va être le début d'une histoire semée d'embuches. Je crois que leur relation est ce que j'ai préféré dans ce livre. Malgré la grande différence d'âge qui les sépare, j'ai dès le début crû en leur histoire, j'avais vraiment envie que ça fonctionne.

 

Puis vient la fin, je m'attendais vraiment à savoir comment tout cela allait se terminer et finallement, grande surprise, ce n'était absolument pas ça. Du coup, j'étais un petit peu déçue car ce n'était pas la fin telle que je l'avais espéré mais ça ne change rien au fait que ce livre est une petite pépite.

 

Ce livre que j'ai lu en moins de 48 heures est un livre qu'on pourrait mettre dans la catégorie chick-lit mais avec un peu de sérieux tout de même étant donné que des thèmes comme l'homosexualité, la parentalité ou même le travail sont abordés. Je vous conseille très fortement de vous procurez ce roman qui est tout simplement géniallissime et qui sera parfait pour cet été !

 

Si cela vous intéresse, il existe également la série Younger adaptée du livre qui compte actuellement une seule saison. Je pense la commencer très rapidement pour pouvoir comparer & aussi car j'ai très envie de retrouver nos personnages.

 

Milles mercis aux Editions Denoël pour cette merveilleuse découverte que je recommanderais c'est certain!

 

Ma note : 19/20 COUP DE COEUR !!!

 

Livre lu en LC avec Kyradieuse, MyCoton et LéaTouchBook ! 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 13:57
Les monologues du vagin de Eve Ensler

Quatrième de couverture:

Depuis leur parution aux Etats-Unis en 1998, Les Monologues du vagin ont déclenché un véritable phénomène culturel : rarement pièce de théâtre aura été jouée tant de fois, en tant de lieux différents, devant des publics si différents... Mais que sont donc ces Monologues dans lesquels toutes les femmes se reconnaissent ? Il s'agit ni plus ni moins de la célébration touchante et drôle du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine. Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d'œuvre d'Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et craintes les plus intimes. Qui lit ce texte ne regarde plus le corps d'une femme de la même manière.

 

J'ai découvert ce livre grâce aux Editions Denoël que je remercie pour cette belle découverte!

 

J'ai lu ce tout petit livre d'une centaine de pages en moins d'une heure seulement, et j'ai vraiment beaucoup aimé.

 

L'auteur, sous forme de pièce de théâtre, parle sans tabou de la sexualité des femmes. Des témoignages/anecdotes de ces dernières sont inclus dans ce livre et j'ai trouvé vraiment ça très intéressant. Ça fait presque "documentaire" en faite. Autant le livre est parfois tourné vers l'humour avec des sujets comme les poils ou les règles, et autant c'est parfois très sérieux notamment quand les violences sexuelles ou les viols sont abordés. Quand on lit se livre, on finit par penser autrement, par avoir une autre image du vagin qui est finalement un organe comme les autres. Il permet vraiment de dédramatiser le sujet de la sexualité qui reste encore un sujet tabou dans notre société.

 

Il parait que cela a été adapté au théatre et je serais vraiment curieuse de voir ce que ça donne une fois joué !

En tout cas, je suis très très contente de cette lecture. Je vous le conseille, c'est léger, et ça se lit très vite !

 

Ma note: 17/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 11:55
Nymphéas noirs de Michel Bussi

Quatrième de couverture:

Le jour paraît sur Giverny. Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes... Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l'une, les yeux couleur nymphéas, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au coeur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, ou chacun est une énigme, ou chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé...

 

J'ai lu ce livre dans la cadre de la lecture commune que j'ai organisé sur Livraddict. J'avais découvert Michel Bussi l'été dernier avec Un avion sans elle et j'avais tellement aimé que je m'étais promis d'en lire un autre. C'est chose faîte !

 

On découvre donc dès les premières pages, les habitants du petit village de Cheverny où un drame s'y est déroulé. J'ai trouvé que l'histoire qui s'y fait autour de ce drame est mise en place assez vite et nous évite les longueurs que l'on peut retrouver dans certains policiers. Laurenç et Sylvio, les deux enquêteurs en charge de cet évènement sont des personnages que tout oppose et qui rendent certaines situations parfois drôles parfois émouvantes notamment quand il est question de sentiments. Je les ai appréciés tous les deux, avec leurs qualités et leurs défauts.On fait également la connaissance d'une vieille dame habitant le village qui est la narratrice d'une bonne partie du livre. C'est une femme au franc-parler que j'ai eu du mal à apprécier. J'étais même à deux doigts de la détesté.

 

J'avais une petite appréhension avant ma lecture car je ne suis pas du tout attiré par l'art et j'avais peur que l'intrigue tourne autour de cela et que ça me lasse un peu. Finallement pas du tout, c'est juste un plus à l'histoire, qui n'est pas décrit dans les détails et cela ne m'a donc pas dérangé.

 

Ce que j'aime chez cet auteur, c'est que jusqu'à la fin on est sur la mauvaise piste. En effet, j'ai vraiment été surprise par le dénouement. Je ne m'y attendais pas vraiment. J'ai trouvé que la fin était très émouvante et on est a deux doigts de lacher une larme.

 

Au final, ce fût une très bonne lecture que je vous conseille si vous aimez les policiers! Michel Bussi a une très belle écriture. J'ai encore du mal à savoir lequel des deux Bussi que j'ai lu je préfère tellement ils sont bons tous les deux.

 

Ma note : 16/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article

Lectures Communes

N'hésitez pas à me proposer des lectures communes !

Partenaires

 

denoel.png

 

Afficher l'image d'origine

Quelques Liens