Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 21:49
Et le silence sera ta peine de Elodie Geffray

Quatrième de couverture:

" Lorsqu'il grimpa dans la voiture, Dominique sut qu'il venait de faire le choix le plus important de sa vie, peut-être le plus insensé, certainement le plus fou. "

Lorsque Nicolas voit le regard de Sandra se ternir, puis s'éteindre, il sait qu'il vient de commettre une bêtise, et il panique. Il appelle son ministre de père, qui a toujours une solution. Mais cette fois-ci, la bêtise est de taille. L'homme de confiance de la famille saura-t-il tirer Nicolas d'affaire
?

 

 

Ce livre est sorti il y a deux ans sous le nom de Les somnambules se réveillent tard et a été réedité le 18 Février sous le nom de Et le silence sera ta peine aux Editions Belfond. Je trouve que ce nouveau titre lui correspond beaucoup plus. J'ai d'ailleurs du mal à trouver en quoi le premier titre correspondait à ce livre. Bref, dans ce policier on découvre plusieurs personnages qu'on va suivre en alternance des chapitres. Les chapitres sont extrêment courts et je trouve que cela donne du rythme au livre. Il se lit très rapidement. 

 

 On découvre d'un coté Dominique, un homme qui a une vie dépourvue de tout intêret et Nicolas, le fils d'un ministre très présomptueux. A travers les deux récits parallèles, on découvre peu à peu ce qui va les unir. Je n'ai jamais lu de policier semblable auparavant et c'est ce que j'ai apprécié avec ce roman. Effectivement, il y a peu d'actions. C'est plus le coté psychologique des personnages qui fait la richesse de l'histoire. L'intrigue de ce livre est très bien menée malgré sa simplicité.

 

A peine commencé, qu'on voit les dernières pages arrivées. La fin n'a pas été une surprise pour moi mais elle me convient totalement. En effet, c'est une suite logique pour moi.

 

Pour résumé, c'est un livre simple mais très bien écrit. L'écriture est fluide et sans longueurs. Je vous le conseille si vous avez envie d'un policier sans prise de tête. Ce livre est le premier de l'auteur et j'espère qu'elle en écrira d'autres.

Merci aux Editions Belfond pour cette découverte.

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 20:46
Phone play de Morgane Bicail

Quatrième de couverture:

Dans un lycée d’Oxford, un garçon de terminale s’amuse à draguer des filles par textos et à les faire tomber amoureuses de lui. Il leur promet une chose : si l’une d’elles découvre qui il est, il lui appartiendra et devra réaliser toutes ses volontés. Mais jusque-là, aucune n’est parvenue à deviner son identité. Un soir, ce séducteur en série envoie un message à Alyssa, une fille de première, à qui il n’a jamais parlé : « Si tu découvres qui je suis, je serai à toi. » Que se passe-t-il lorsqu’un inconnu vous propose de jouer à un jeu mystérieux ? Et jusqu’où ira Alyssa pour réussir à le démasquer ?

 

 

Phone play est un livre qui a la base a été publié sur Wattpad. Je n'ai encore jamais lu de fictions sur ce site et je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Malgré tout, le résumé m'a énormément intrigué et j'ai eu envie d'en savoir plus.

 

 Le style de ce livre est assez jeunesse. Ce n'est pas de la grande littérature, les tournures de phrases sont simples et pourtant c'est plutôt agréable à lire. Je me suis rendu compte après quelques recherches sur l'auteur que c'était une jeune fille d'une quinzaine d'année qui l'avait écrit. Ceci explique surement cela, et je trouve franchement que pour son âge, c'est vraiment bien

 

On découvre donc Alyssa, une adolescente, qui va un jour recevoir un message d'un inconnu qui va lui proposer de faire un jeu à travers une série de sms qu'ils vont échanger. Alyssa est un peu naïve puisqu'elle accepte de se prêter au jeu sans vraiment penser aux risques qu'il y a derrière. En effet, derrière un écran on ne sait pas à qui on à affaire et le danger est très présent. Elle n'est également pas très mature. Elle dit clairement par la suite qu'elle préfère envoyer des sms à cet inconnu et à se lier d'amitié pour lui plutôt que de suivre ses cours. Je n'ai pas apprécié ces passages là. J'ai eu l'impression qu'elle était en train de nous faire sa crise d'adolescence et cela m'a un peu agacée. Pendant les deux tiers du livre, nous ne connaissons pas l'identité de ce mystérieux inconnu que Alyssa nomme "Lui" et nous sommes comme elle, nous essayons de savoir qui cela peut être. J'avais peur pour l'héroïne, j'avais l'impression qu'elle allait se faire avoir ou qu'il allait lui arriver quelque chose. Peut être parceque je suis plus agée et que je vois les choses différements. En effet, elle a l'âge de ma soeur et je m'inquièterais réellement si celle-çi avait une relation semblable avec un inconnu.



J'ai également été un peu déçue par le dénouement. Je m'attendais à quelque chose d'un peu plus "fou". Et puis il y a des choses un peu improbables selon moi (ou c'est peut être moi qui suis vieux jeux !). Je ne veux pas vous spoiler mais à la fin il va être question d'un voyage et franchement, jamais je n'autoriserais ma fille de 16 ans à partir dans ces conditions.


En bref, j'ai passé un 
bon moment avec cette lecture. C'est l'idéale entre deux lectures plus "sérieuse". L'écriture est simple mais pas dépourvue d'émotions. Je vous la conseille si le résumé vous intrigue.

 

 

Ma note : 14/20

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 10:33
Ma raison de vivre de Rebecca Donovan

Quatrième de couverture :

- Et si je ne veux pas être ami avec toi?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami?
- Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez el
le...

 

 

Tout le monde a entendu parler de ce livre qui a fait un carton plein sur la blogosphère. Après avoir lu le résumé et tous les bons avis j'ai eu envie de le lire à mon tour. J'en attendais beaucoup. Un livre qui plait autant devait me plaire à moi aussi. Et comme je l'avais esperé, j'ai adoré ce roman qui a frolé le coup de coeur.

 

 

Malgré le fait que ce livre soit une brique de 530 pages, ça se lit très très vite, l'écriture est très fluide. Les personnages sont très attachantsOn a envie d'en savoir plus sur ces derniers et sur les relations qui vont se créer entre eux.

J'ai été très touchée par l'histoire de Emma, personnage principal du livre. Ce qu'elle vit est ignoble et je plains réellement les personnes qui vivent cela au quotidien. J'ai été agacée par moment qu'elle ne dénonce pas toute ces choses atroces qu'elle subit au quotidien, je ressentais de la haine. Et puis j'ai réfléchis et je me suis dit que pour protéger des gens qui me sont chers peut-être que je réagirais de la même façon. On découve également Evan, un garçon au coeur tendre, que toutes les filles rêveraient d'avoir et Sara, la meilleure amie, présente à tout moment. Ces personnages, malgré qu'ils soient secondaires prennent une grande place dans l'histoire. Je les ai vraiment beaucoup aimé.

 

 

Deux points ont fait que ce n'a pas été un coup de coeur. Le premier est que j'aurais aimé que l'histoire soit un tout petit peu approfondie au niveau des émotions. J'ai été touchée mais je pense que le récit aurait pu être encore plus poignant. Le deuxième est que j'ai trouvé que la relation entre Emma et Evan s'est faite trop facilement.

 

 

Je vous conseille à mille pourcents ce livre si vous avez envie de lire un livre touchant et captivant. De plus, le deuxième tome de cette trilogie est déja sortie en français. Je le possède donc je pense que je ne tarderais pas à le lire !

 

Ma note : 19/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 21:39
Revue : PAGE des libraires

Bonsoir à tous !

Aujourd'hui je vous présente une chronique un peu différente de d'habitude puisque je souhaite vous faire découvrir la revue PAGE des libraires. Il s'agit d'une revue publiée tous les deux mois dans laquelle on peut suivre l'actualité littéraire. Elle est écrite par des libraires de la France entière qui souhaitent nous faire découvrir des livres qu'ils ont lus.

Revue : PAGE des libraires

On découvre donc dans les premières pages un sommaire un peu spécial mais très bien trouvé je trouve! Il se présente sous la forme de "Pour les..." comme par exemple "Pour les amoureux des livres", "Pour ceux qui aiment les histoires vraies" ou encore "Pour les tout-petits". On se rend compte tout de suite avec cette double page que dans cette revue, il y en a pour tout le monde.

Revue : PAGE des libraires

Dans cette revue, on y trouve également des interviews d'auteurs et qui nous font découvrir leurs œuvres. Il y a aussi des dossiers sur des thèmes différents tels que l'art ou l'histoire dans les livres. C'est une revue très riche et vraiment très intéressante !

Revue : PAGE des libraires
Revue : PAGE des librairesRevue : PAGE des libraires

... Mais aussi de nombreuses idées de livres. En effet, pour la plupart des livres on a le droit à un petit résumé et il faut dire que cela donne envie. De plus, certaines pages contiennent des encarts de pub et pour une fois on ne peut qu'apprécier. Cette revue rajoutera bon nombre de livres dans votre wish-list, c'est certain !

 

En bref, je ne peux que vous conseillez cette revue ! Elle est au prix de 12 euros ce qui peut faire un peu cher pour quelque chose qui s'apparente à un magazine mais cela vaut le coup de l'acheter au moins une fois pour essayer.

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 12:34
Le bleu entre le ciel et la mer de Susan Abulhawa

Quatrième de couverture:

1947. La famille Baraka vit à Beit Daras, village paisible de Palestine entouré d’oliveraies. Nazmiyeh, la fille aînée, s’occupe de leur mère, une veuve sujette à d’étranges crises de démence, tandis que son frère Mamdouh s’occupe des abeilles du village. Mariam, leur jeune sœur aux magnifiques yeux vairons, passe ses journées à écrire en compagnie de son ami imaginaire. Lorsque les troupes israéliennes se regroupent aux abords du village, Beit Daras est mis à feu et à sang, et la famille doit prendre la route, au milieu de la fumée et des cendres, pour rejoindre Gaza et tenter de se reconstruire dans l’exil.
Seize ans plus tard, Nur, la petite-fille de Mamdouh, s’est installée aux États-Unis. Tombée amoureuse d’un médecin qui travaille en Palestine, elle décide de l’y suivre. Un voyage au cours duquel elle découvrira que les liens du sang résistent à toutes les séparations – même la mort.

 

 

Quand j'ai lu le résumé, j'ai été tout de suite tentée par ce livre. Cette histoire racontant l'exil d'une famille Palestinienne qui souhaitait se reconstruire m'a attiré. Je l'ai donc commencé avec beaucoup d'envie. Malheureusement, j'ai vite déchanté.

 

J'ai été très agréablement surprise de découvrir un arbre généalogique au tout début du livre. J'adore ce genre de roman où on y découvre des cartes ou des arbres généalogiques. Après seulement quelques pages, j'ai compris pourquoi il était là et j'ai d'ailleurs été très contente de pouvoir m'y référer. En effet, il y a beaucoup de personnages et j'étais complètement perdue. Je n'ai pas arrêté de faire des aller-retours entre ma lecture et cet arbre pour savoir qui était qui et quelles étaient les relations entre les différents personnages.

 

De plus, l'auteur a rajouté une difficulté en ponctuant son récit de mots arabes, traduient en bas de pages lors de leurs premières utilisations. Le problème, c'est qu'au bout d'un certain nombre de pages ou après une pause dans ma lecture, il m'est arrivé de ne plus me rappeler de la signification de certains mots et de devoir retourner en arrière pour la retrouver. Cela a rendu ma lecture très complexe et m'a fait passer complètement à coté de l'histoire.

 

J'ai pourtant bien aimé découvrir la culture de cette famille Palestinienne. Je n'ai absolument aucunes connaissances sur la Palestine et sur le conflit qui y règne et ce livre m'a appris des choses et m'a fait découvrir à quel point le quotidien de ces gens pouvait être difficile. Cela doit être horrible de vivre avec cette peur constante.

 

En bref, ce fût une lecture très compliquée pour moi et je suis passé complètement à coté de ce livre. Je n'ai pas été touchée par ce livre comme je m'y attendais. Je remercie malgré tout les Editions Denoël pour cette lecture !

 

Ma note : 10/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 11:25
Virgin de Radhika Sanghani

Quatrième de couverture:

À vingt et un ans, Ellie Kolstakis est toujours vierge. Elle se donne quatre mois, jusqu’à la fin de ses études, pour remédier à la situation. Avec l’aide de ses deux meilleures amies, Ellie ne lésine sur rien pour accomplir sa mission : apprivoiser son corps innocent et échapper à une mère grecque attachée à la tradition, jusqu’à enfin trouver le parfait candidat…

 

Dans ce roman, nous découvrons Ellie, jeune femme de 21 ans qui n'a qu'une seule obsession dans la vie: perdre sa virginité. Pour cela, elle est prête à tout. Peut-être un peu trop. Je l'ai trouvé un peu naïve et tête à claque par moment. Effectivement, j'ai été choquée de certaines de ses réactions, notamment par le fait qu'elle était prête à coucher avec le premier venu pour perdre sa virginité. Dans la réalité, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de femmes à penser comme elle. Vous l'aurez compris, je n'ai pas spécialement accroché avec l'héroïne. Malgré tout, j'ai passé un bon moment avec cette lecture.

 

C'est cette touche d'humour qu'a utilisé l'auteur qui m'a fait apprécier ce livre. En effet, le coté un peu niais d'Ellie l'entraîne dans des situations assez embarrassantes voir cocasses et donc très drôle pour nous lecteurs. Cette dernière se pose des questions sur les poils , sur l'épilation ou encore sur la masturbation et c'est assez marrant de voir comment elle va surmonter toutes ses angoisses par rapport à cela. Alors oui c'est cliché et ce n'est pas de la grande littérature mais ce livre peut nous détendre entre deux lectures plus intellectuelles.

 

Avec l'une de ses amies, Ellie va ouvrir un blog sur la sexualité et raconter ses expériences et anecdotes. J'ai adoré lire leurs articles, c'était vraiment écrit avec beaucoup d'humour. On a d'un coté la fille vierge qui n'assume pas et de l'autre la fille qui a eu de nombreuses conquêtes et qui en est fière. J'ai beaucoup rigolé.

 

On a également dans ce livre un petit fond de romance. Comme c'est dit dans la quatrième de couverture, Ellie va rencontrer quelqu'un avec qui elle va tenter de créer une relation. Bon si vous voulez lire une belle romance, ce n'est pas ce livre là qu'il vous faut. Ici la romance est vraiment en fond je trouve, mais cela ajoute un petit plus à l'histoire. En faite, je qualifierais plus cette lecture de chick-lit que de romance à proprement parlé.

 

En bref, c'est une lecture détente à lire sans trop en attendre. Je pense d'ailleurs que cela ne peux pas plaire à tout le monde de par les sujets abordés. Il faut savoir que, malgré que l'histoire tourne autour de la perte de virginité et donc de sexe, ce n'est absolument pas vulgaire. Je vous le conseille si vous avez envie de rire et de vous détendre entre deux lectures plus compliquées. Le tome 2 vient de sortir et je le lirais sans doute avec beaucoup de plaisir.

 

Ma note : 15/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 16:43
Le coeur entre les pages de Shelly King

Quatrième de couverture:

Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

 

 

Ce roman m'a attiré grâce à sa très belle couverture représentant un chat au milieu de bibliothèques et à son résumé qui parle de livres. Quoi de mieux pour un fan de lecture que de lire un livre qui parle de livre ? D'ailleurs, il m'a beaucoup fait penser à La bibliothèque des coeurs cabossés que j'ai lu il y a déja quelques mois.

 

On découvre donc Maggie,qui après avoir été licenciée de son travail va faire du benevolat dans une petite libraire d'occasion qui ne marche pas très bien. J'ai beaucoup aimé découvrir son quotidien. Cela donnerait presque envie de travailler dans une librairie ! L'auteur nous fais découvrir de nombreux livres dont L'amant de Lady Chatterley que je ne connaissais pas et pour lesquels j'ai très envie d'en savoir plus.

 

Concernant les personnages, on en découvre d'autres dont Jason et Hugo, deux personnages que j'ai bien aimé. Si j'ai eu du mal à m'attacher à Maggie, j'ai beaucoup plus apprécié ces deux derniers protagonistes. J'ai trouvé que le personnage de Magie manquait d'un petit quelque chose pour moi. Peut-être d'un peu plus de sentimentsJ'ai trouvé certains passages un peu fade. Malgré tout, cela ne m'a pas empéché de trouver ce livre très agréable à lire.

 

Je vous conseille ce livre si vous êtes un amoureux des livres et si vous avez apprécié La bibliothèque des coeurs cabossées de Katarina Bivald.

 

Ma note : 15/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 14:11
Il était une lettre de Kathryn Hughes

Quatrième de couverture:

Tina est malheureuse auprès d'un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu'elle y découvre une lettre dans la poche d'un vieux costume. Cette lettre n'a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c'est une demande en mariage.

Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l'enquête et découvrir l'histoire bouleversante d'un amour impossible… Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale.

Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.

 

 

Dans ce livre, on rencontre Tina, une femme qui n'a pas la vie facile à cause de son mari alcoolique. Pour se passer le temps, elle va travailler dans une boutique caritative où elle va trouver une lettre dans la poche d'un vieux costume. Cette lettre est celle d'un jeune homme qui a écrit à sa copine une vingtaine d'année auparavant. Tina va être bouleversée par la lecture de cette lettre et va essayer de retrouver l'auteur et le destinataire. On va alors découvrir de nouveaux personnages, tous plus touchant les uns que les autres. Oui, je crois que c'est cela. Le mot qui décrit au mieux ce livre est "touchant".

 

J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur. Elle a su mettre de l'émotion et des sentiments dans son livre en abordant des sujets parfois complexes. En effet, pendant la lecture, on est face à tout un panel de sentiments tels que la joie d'une naissance, la peur d'un mari violent ou encore le sentiment d'abandon que peut ressentir une fille à cause de son père. C'est bouleversant.

 

De plus, l'auteur alterne entre le présent et la passé afin de nous permettre de mieux comprendre le passé de nos personnages à travers leurs histoires. Cela va également permettre de lier le destin de nos deux principaux personnages féminins.

 

Je suis très contente d'avoir pu découvrir ce superbe livre qui sortira le 3 Février chez Calmann-Levy. Je conseille à tout ceux qui aiment les histoires datant de la Deuxième Guerre Mondiale de le découvrir. Il en vaut le détour !

 

Ma note : 18/20

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 22:00
Concours chez Les lectures de Pau

Bonsoir,

Je souhaite vous faire découvrir le concours organisé par Les lectures de Pau dans le but de faire découvrir son association : Retour aux sources qui permet aux enfants et adolescents de partir en colonie de vacances à bas prix. Voici le lien vers son concours : ici

 

Merci à toi, bisous

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 11:19
Une autre vie de S.J Watson

Quatrième de couverture :

Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l’Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’escorts que celle-ci utilisait. Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

 

 

Ayant beaucoup vu ce titre il y a quelques mois, en tête de rayon, dans la librairie où je me rend régulièrement , j'avais très envie de le découvrir. J'avais entendu dire que c'était un thriller psychologique et étant donné que c'est un de mes genres préférés depuis quelques temps il ne m'en a pas fallu plus pour me décider. C'est chose faîte puisque à peine mis dans ma liseuse, il était déjà lu. En effet, il m'aura fallu à peine 48 heures pour le lire. Une fois commencé, on le quitte difficilement tellement c'est addictif. Je ne sais pas par où commencer ma chronique. En effet, je vous le dis d'avance, ce livre a été un ENORME coup de coeur ! L'année 2016 commence bien pour moi.

 

On découvre donc Julia, personnage principal de ce roman qui apprend dès les premières pages le décès tragique de sa soeur. Bien que très entourrée par son époux, son fils et ses amies, elle n'arrive pas à s'en remettre. Elle va alors essayer de découvrir par tous les moyens qui est le meurtrier de Kate, sa soeur, sans penser à tous les risques qu'elle va pendre. C'est à ce moment que toute l'intrigue va commencer. Au fil des pages, l'histoire s’accélère, notamment passé le premier tiers du livre.

 

En lisant ce roman, j'ai été retournée dans tous les sens du terme. J'ai éprouvé par moment un certain malaise et de l'angoisse en lisant ce livre. J'ai même été gênée de certaines scènes et je ne sais pas pourquoi j'avais l'impression d'être un peu voyeuse. Enfin, c'est la première fois que cela m'arrive mais j'ai également rêvé/ cauchemardé de ce roman, la nuit suivant ma lecture, tellement l'histoire m’obsédait. Il y a de tels retournements de situation que je suis passé par tout un panel d'émotions et je n'avais qu'une hâte : le finir pour découvrir le fin mot de toute l'histoire.

 

Ce livre fait également réfléchir sur les réseaux sociaux. Effectivement, il nous met en garde implicitement contre les dangers d'internet. D'ailleurs, je vous assure qu'après la lecture de ce livre, je ne vois plus ces sites de la même manière qu'avant.

 

Malgré tout ces points positifs, j'y ai quand même trouvé des points négatifs. Tout d'abord, je n'ai pas aimé certaines facettes de la personnalité de Julia. Elle m'a par moments beaucoup agacé, notamment par son coté "fille facile" et "victime" alors qu'elle a quand même bien cherché ce qui lui est arrivé. De plus, j'ai été un peu déçue par la fin. J'ai trouvé que c'était trop brutale, pas "fini". J'aurais aimé en savoir davantage sur la suite des événements, sur le devenir des personnages.

 

En bref, j'ai adoré cette lecture. Toutes les choses ressenties pendant ma lecture me font oublier ces quelques points négatifs. Je vous conseille fortement ce livre si vous êtes amateur de thriller psychologique.

 

J'ai beaucoup entendu parler de son premier roman Avant d'aller se coucher qui est assez connu sur la blogosphère. Je le lirais c'est sûr, car après cette lecture, je me dis qu'il ne peut être que très bon lui aussi !

 

 

Ma note : 19/20  COUP DE COEUR

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article

Lectures Communes

N'hésitez pas à me proposer des lectures communes !

Partenaires

 

denoel.png

 

Afficher l'image d'origine

Quelques Liens