Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 16:28

topten.jpg

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français chez Iani.

 

 

Les 10 livres à lire cet automne

(Les titres ne sont pas dans l'ordre de préference & je ne garantis pas qu'ils seront tous lus car le choix a été dur & beaucoup d'autres me font envie)


1: Un avion sans elle de Michel Bussi

unavionsanselle.jpg

 

2: Le club de la dernière chance de Marian Keyes

leclubdeladernierechance.gif

 

3: Un sentiment plus fort que la peur de Marc Levy

unsentimentplusfort.jpg

 

4: Rose à la rescousse de Isabel Wolff

rose-a-la-rescousse.jpg

 

5: Nos étoiles contraires de John Green

nos-etoiles.jpg

 

6: Chroniques de San Francisco T1 de Armistead Maupin

chroniques-de-san-francisco.jpg

 

7:  J'ai failli te dire je t'aime de Frederico Moccia

j-ai-failli-te-dire-je-t-aime.gif

 

8: Lucy Valentine T1 de Heather Webber

lucyvalentine.jpg

 

9: L'hôtel des souvenirs T1 de Nora Roberts

l-hotel.jpg

 

10: La vie est un arc-en-ciel de Cecilia Ahern

lavie.jpg

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Divers
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 19:58

l-heure.jpg

Titre: L'heure indigo

Auteur : Kristin Harmel

Editeur : Denoël

Traductrice : Christine Barbaste

Date de publication : 18 Septembre 2014

 

Quatrième de couverture:

A Cape Cod, Hope s'affaire derrière les fourneaux de la pâtisserie qu'elle a hérité de sa grand-mère, mais entre la rébellion de sa fille, son récent divorce et ses soucis financiers, elle frôle parfois le burn out. 
Aussi, quand sa grand-mère lui demande d'aller en France retrouver sa famille disparue pendant la guerre, Hope part-elle hésiter en quête de ce passé dont elle ignore tout...

 

J'ai reçu ce livre sans voir la couverture avant et ce fut une belle surprise quand je l'ai découverte. Elle est tout simplement magnifique, le décor et les couleurs me plaisent beaucoup. Je suis sûr que si je l'avais vu, j'aurais pu être influencé mais pour le coup j'ai choisi ce livre pour son résumé qui m'attirais fortement. En effet, les mots famille et patisserie ne pouvaient que m'encourager à le lire. J'ai donc commencé cette lecture pleine d'entousiasme. Dès les premières pages, j'ai été absorbé par la relation conflictuelle entre Hope, femme d'une trentaine d'année et sa fille Annie, en pleine adolescence. Puis on découvre un peu plus tard une multitude de personnages qui viennent se greffer à eux : Ted l'ex-mari, Matt l'ami banquier, Gavin un ancien petit ami de Hope et enfin Rose, la grand-mère de Hope. Cette dernière, atteinte d'Alzheimer, a une grande place dans l'histoire. J'ai trouvé que les moments la concernant étaient vraiment très riche en émotions.

Je me suis rendue compte après un certain nombre de pages lues que la Seconde Guerre Mondiale faisait partie intégrante de l'histoire. Je suis bien contente de ne pas l'avoir su avant car j'avoue que je n'aime pas du tout les livres où l'on évoque certaines périodes historiques et je serais surement passé à coté de ce livre. Finalement, cela ne m'a pas gené du tout, au contraire, cela faisait partie de l'intrigue et j'ai beaucoup apprécié les quelques descriptions de la vie à cette époque.

Le récit spacio-temporel est très interessant. On passe du point de vue de Hope à celui de Rose et du présent au passé sans difficultés. Kristin Harmel a un style d'écriture très fluide qui permet au récit de ne pas s'essoufler et, pour nous lecteur c'est un vrai bonheur à lire. Quand on arrive à la fin du livre, on est chamboulé interieurement. On se met à réfléchir sur le bonheur ou encore sur l'amour avec un grand A. Ce livre est une belle leçon sur la vie.

Pour finir, je ne peux que vous conseillez ce livre qui plaira au plus grand nombre, c'est sûr. Et en plus, si vous aimez cuisiner/patisser (il parait que ça ce dit maintenant), il y a quelques recettes glissées au milieu des chapitres qui ont l'air toutes plus tentantes les unes que les autres !

Je remercie les Editions Denoël pour cette magnifique découverte !

 

Ma note : 

 

denoel

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Partenariats - Service presse
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 09:35

le-clan-suspendu.jpg

 

Titre: Le clan suspendu

Auteur : Etienne Guéreau

Editeur : Denoël

Date de publication : 2014

 

Quatrième de couverture:

Un clan haut perché dans les bois. Un ennemi étrange. Seule une jeune fille osera désobéir afin d’échapper à son destin. Ismène vit parmi les siens, dans un village accroché à dix mètres de hauteur. Tous pratiquent des rites immuables et répètent inlassablement Antigone, la tragédie qu’il leur faut connaître sur le bout des doigts. Descendre leur est interdit, car en bas une créature sanguinaire massacre ceux qui s’aventurent sur son territoire… Quand le jeune Hémon décide de contester l’ordre établi, tout bascule. Pour fuir cet univers oppressant et comprendre le sens profond de la tradition qui leur a été inculquée, Ismène va devoir percer le secret qui menace son clan.

 

En temps normal, je lis peu de livre de ce genre que je pourrais qualifier de roman "aventure" mais quand j'ai lu le résumé, j'ai été vraiment tenté. Je n'avais pas vu la couverture avant de le recevoir donc je n'ai pas du tout été influencé par celle-çi et tant mieux car j'avoue ne pas être trop fan. Je peu d'hors et déja dire que j'ai bien fait de tenter l'expérience car comme le dit le bandeau présent sur le livre : c'est totallement addictif ! J'avoue avoir eu quelques appréhensions au début de ma lecture à cause des nombreux personnages présent. J'avais peur de gacher ma lecture en oubliant des informations importantes les concernants. Après une soixantaine de pages lues, mes peurs se sont estompées et j'ai commencé à vraiment rentrer dans l'histoire. J'ai vraiment apprécié être plongé dans le monde du Suspend (nom de l'endroit où ils vivent) grâce à leurs habitudes de vie et leurs coutûmes. Je me suis attachée à de nombreux personnages, et notamment à Ismène, une fillette de dix ans, personnage principal du livre (mais détrompez-vous, ce livre n'est absolument pas un livre jeunesse). Si vous connaissez la tragédie Antigone (ce qui n'est pas mon cas en faîte) vous aurez peut-être reconnu que Ismène est le prénom d'un des personnages de la pièce. En réalité, tout les noms des personnages du Clan sont tirés de la tragédie. C'est une "tradition" au sein de celui-çi. J'ai donc pu découvrir grâce à ce livre quelques passages d'Antigone et j'ai trouvé ça très sympa. Peut-être même que je me pencherais sur cette pièce à l'occasion. 

L'histoire en elle-même est pleine de rebondissements. Les questions fusent dans notre esprit, et notre envie d'y répondre est tellement forte qu'on tourne les pages à toute vitesse. C'est arrivé à une centaine de pages avant la fin qu'on commence à comprendre ce qu'il se passe réellement. Enfin, c'est vraiment pendant les toutes dernières pages que ... wahou... on découvre avec stupeur de quoi est fait l'avenir du clan. Une fin époustouflante pour un livre époustouflant, quoi de plus normal ?

Je conseille donc ce livre à ceux qui sont tentés par le résumé. Je pense que vous ne serez pas déçu du voyage!

En bref, un grand grand merci aux Editions Denoël pour cette superbe découverte !

 

Ma note : 

 

denoel

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Partenariats - Service presse
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 19:15

rue-du-bonheur.jpg

Titre: Rue du bonheur

Auteur : Anna Fredriksson

Traductrice : Carine Buy

Editeur : Denoël

Date de publication : 13 mai 2014

 

Quatrième de couverture:

Johanna, aide-soignante et célibataire, est la mère de deux adolescentes. Son ex-mari, Calle, s'est installé à Stockholm avec sa nouvelle petite amie et rechigne à lui payer sa pension alimentaire. Johanna tente de joindre les deux bouts et d'élever au mieux ses filles. Un jour, elle gagne 20 millions de couronnes au loto.

 

Tout d'abord je tiens à remercier les Editions Denöel pour leur confiance et pour cette découverte.


Pour Rue du bonheur, j'ai tout d'abord été séduite par la couverture très colorée et le résumé très allechant. Ce dernier nous promet une histoire de famille riche en rebondissement, tout ce que j'aime. Après avoir lu une soixantaine de pages, j'ai été étonnée de voir que l'histoire était déja bien en place et que je n'avais pas vu le temps passé. Je n'avais qu'une hâte, me replonger dedans. J'ai apprécié le fait que l'histoire soit coupé en trois parties correspondant au point de vue de nos personnages. On découvre premièrement celui de Johanna, la mère de famille. C'est une femme attachante pour qui la vie n'est pas toujours rose. A travers celle-çi, on découvre ses deux filles, Agnès et Sara deux adolescentes en mal de reconnaissance au collège et son ex mari Calle, qui à première vue parait assez froid. Puis on découvre ce dernier dans la seconde partie où on apprend à le connaitre et surtout à le comprendre. On fait également connaissance avec sa nouvelle compagne, Fanny. Enfin dans la dernère partie du livre, les points de vue de Johanna, Calle et Fanny sont alternés. Je me suis vraiment attachée à nos personnages, notamment à Fanny que j'ai trouvé très compréhensive face à la situation

C'est une histoire qui fait réflechir sur différents points de la vie de tous les jours : L'amour, l'amitié, le divorce et les familles recomposées, la valeur de l'argent, ainsi que bien d'autres thèmes. J'ai trouvé que le style de l'auteur rendait la lecture fluide et que malgré que certains sujets soient un peu difficile à traiter (comme par exemple le harcelement), c'était une lecture sans prise de tête. 

Je ne connaissais pas du tout l'auteur mais j'ai vu qu'elle avait écrit un autre livre traduit en français. Je pense que je me pencherais sur celui-çi dès que j'en aurais l'occasion.

En bref, je pense que cette histoire de famille peut plaire à tout le monde. N'hésitez pas à vous le procurer si vous voulez passer un bon moment avec nos personnages.

 

Ma note :  

 

denoel



Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Partenariats - Service presse
commenter cet article
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 10:23

bal.jpg

 

Quatrième de couverture :

Anna Claramond ne se souvient plus de rien.
Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

 

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge LPDA avec Fille-de-lecture comme binôme. Il faisait parti des trois livres qu'elle m'avait selectionné & après avoir longuement hésité c'est celui-çi que j'ai décidé de lire. En effet, ce livre était dans ma PAL depuis des mois mais je n'avais pas envie plus que cela de l'en sortir. Je ne suis pas fan des livres classés jeunesse et encore moins du fantastique et j'avais donc quelques appréhensions. De plus, sa note sur Livraddict étant classé de "moyen" ne m'a pas aidé à franchir le pas plus tôt. Après quelques pages où j'ai encore un peu douté, je suis vite rentrée dans l'histoire que j'ai finallement appréciée. Je me suis attachée à Anna (personnage principal) dès le début, alors qu'à l'inverse j'ai eu un peu de mal avec Wynter. Heureusement, malgré que je n'ai pas accroché avec ce dernier, j'ai aimé l'histoire d'amour entre nos deux personnages. Je pense d'ailleurs que c'est grâce à cela que j'ai autant été prise dans ce roman. Parlons de la fin, le plus important dans ce livre. C'est époustouflant, on ne comprend pas ce qu'il se passe jusqu'aux dernières lignes. Heureusement, la fin m'a fait oublier les petits passages un peu longuet pour lesquels je ne comprenais pas l'interet dans l'histoire. Attention donc, pour ceux qui ont l'habitude de lire les dernières lignes avant de commencer un livre. En bref, je dirais que j'ai réellement apprécié ce livre mais ce n'est pas pour autant un coup de coeur car j'aurais aimé savoir un peu plus tôt où l'auteur nous menait. 

 

Ma note : 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Jeunesse
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 12:29

Le challenge Juste pour lire revient pour une 9ème session. J'ai décidée de m'y ré-inscrire. Voici les règles:

- S’amuser et c’est là le plus important!

- Choisir une durée entre 1h - 2 h - 3h – 6h – 12 h non stop voire plus pour les motivés!

- Faire autant de session qu’on a envie et que notre emploi du temps nous le permet durant la période!

- Pas de thème particulier chacun lit selon ses envies,

- N’oubliez pas de noter vos durées de lecture et le nombre de pages lues pour venir faire un petit "rapport" si vous   le souhaitez en fin de session.

Bien sûr, aucune obligation de quelque sorte que ce soit, faites vous plaisir et puis si ça peut faire baisser les PAL, tant mieux!

 

 

Première session de 1h le 13/07/2014:

21h30: Je vais me faire une petite session d'une heure car je viens de rentrer du travail et je suis plutôt fatiguée. Je vais essayer de finir Faute de preuves de Harlan Coben. Il me reste 70 pages.

faute de preuves

22h30: Bon ben voilà, mon Coben est fini ! 70 pages de lues ! :) Je vais me coucher. Bonne nuit.

 

Deuxième session de 3h le 03/08/2014:

14h30 : J'ai lu beaucoup de livres ces temps-çi mais je n'ai pas vraiment fait de session car j'ai lu un peu tout le temps. Je décide donc de me rattraper & de tenter une session de 2h. Je vais continuer 50 nuances de Grey que j'ai acheté hier. Je commence à la page 105.

 

cinquante-nuances.jpg

17h35: Je viens seulement d'arrêter ma lecture. Finallement j'aurais fais une session de 3h ! :D J'en suis à la page 405, j'ai donc lu 350 pages. Oh la la, qu'est ce que c'est addictif comme bouquin ! Moi qui ne suis pas une grande fan du genre, j'adore. J'ai hâte de m'y remettre.

 

Troisième session de 1h le 07/08/2014:

16h: Je vais me faire une petite session d'une heure avec mon nouveau livre à peine commencé hier (35 pages). J'en ai entendu tellement de bien que j'ai hâte de voir ce que ça donne !

l-amour.jpg

17h30: Voilà j'ai fini il y a environ une demi-heure & j'ai lu 65 pages. Qu'est ce que c'est écrit petit dans ce livre ! J'ai trouvé le début un peu longuet mais heureusement ça ne dure pas. Ce livre a l'air plein d'humour ,  j'ai hâte de lire la suite.

 

 


Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Challenges
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 11:53

faute-de-preuves.gif

Quatrième de couverture:

Wendy Tynes traque les prédateurs sexuels. Elle n'est pas flic, elle présente un show télé. Une journaliste féroce au service d'une mécanique impitoyable : faire tomber en direct ceux qui croyaient échapper à la justice.
Sa prochaine cible : Dan Mercer.


Ce livre trainait dans ma PAL depuis quelques mois et ayant très envie de lire un policier je me suis dis que c'était le moment de le sortir. Ce roman est le 4ème de l'auteur que je lis et je peux dorénavant dire que Harlan Coben est un de mes auteurs chouchou du genre ! J'ai lu ce livre en quelques jours seulement tellement j'ai été prise dans l'histoire. En effet, une fois commencé, impossible de décrocher, j'ai tourné les pages à toute vitesse, impatiente de connaître la suite. Wendy, le personnage principal, m'a paru un peu froide au début & j'avais du mal à l'apprécier, jusqu'à ce qu'on découvre un peu plus tard que finallement elle a un coeur. Je trouve que les nombreux autres personnages de l'histoire sont peu développés et qu'on ne peux donc pas s'attacher à eux. Malgré tout, ils n'en restent pas moins important à l'histoire. Concernant l'intrigue, je l'ai trouvé très bien menée. Je me suis surprise à me poser toute sortes de questions et à chercher le coupable comme si je fesais partie de l'enquête. Jusqu'à la fin, je ne savais absolument pas comment l'histoire allait se terminer. D'ailleurs la fin, parlons-en. Etonnante, c'est le mot. Je n'ai pas imaginé une seule seconde que ça puisse se terminer comme cela et j'ai vraiment apprécié cet effet de surprise. En bref, c'est un livre leger, à lire quand on ne veut pas ce prendre la tête, mais attention, c'est addictif ! J'en lirais d'autres, c'est certain.

 

Ma note : 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Thriller-Policier
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 08:28

alliancedestrois.jpg

 

Quatrième de couverture:

Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment... Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre... à cet Autre-Monde.

 

Après avoir entendu parler de ce livre partout sur la blogosphère j'avais très envie de le lire. Non pas sans quelques petites appréhensions puisque je ne suis pas vraiment fan d'univers fantastique. J'ai finallement bien fait de passer outre ces apprioris car ça a été une belle découverte pour moi. On est embarqué dès les premières pages dans un monde totalement nouveau et plutôt effrayant. Après les premiers chapitres présentant l'histoire j'ai aimé suivre nos personnages pour lesquels j'ai éprouvé toutes sortes d'émotions : de la peur, de la joie ou encore de la tristesse. Je me suis vraiment attaché à eux et j'avais peur qu'il ne leur arrive quelque chose. Au fur et à mesure on voit que ceux-çi grandissent, deviennent plus mature et arrivent à organiser petit à petit leur quotidien devenu très différent après la tempête. On parle de ce livre comme un jeunesse fantastique mais ne soyez pas apeuré, ce livre peut vous plaire même si vous n'êtes pas fan de ces deux genres comme moi ! Une fois le livre terminé j'étais à deux doigts d'aller acheter le deuxième tome car j'avais vraiment envie de connaître la suite. Je comprend tout à fait l'engouement pour les livres de Maxime Chattam. En effet, c'est le troisième roman de l'auteur que je lis et malgré les genres différents c'est toujours une bonne découverte. Je lirais avec plaisir la suite de cette saga !

 

Ma note : 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Jeunesse
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 11:56

coeur-cerise.jpg

 

Quatrième de couverture:

Cherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d'une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay…

 

Après avoir vu ce livre à la couverture splendide partout sur la blogosphère j'ai eu envie d'essayer. Je ne suis d'habitude pas trop livre jeunesse mais là je n'ai pas été déçue. Cette lecture légère et agréable colle parfaitement avec la saison. Les pages se tournent très vite et on ne s'en lasse pas. J'ai aimé les différents personnages notament les soeurs même si pour le moment je n'en ai pas une préféré. Elles ont toutes quelque chose de sympa. Par contre j'avoue que certains trait de caractère de certaines m'ont un peu agacé par moment (Cherry qui ment en permanence, Honey un peu superficielle..). J'ai également apprécié suivre l'évolution du projet de Paddy, le père de Cherry. C'est la partie du llivre que j'ai préféré. C'est du jeunesse certe, mais rassurez vous, ce n'est pas gnangan non plus. Je lirais la suite sans aucun doute puisque je l'ai déja dans ma PAL. Je le conseille aux adolescents et aux amateurs de livres classés jeunesse.

 

Ma note : 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Jeunesse
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 15:47

completement-crame.jpg

 

Quatrième de couverture:

Lassé d'un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu'il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. 
En débarquant au domaine de Beauvillier, où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement... Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d'en finir va être obligé de tout recommencer...

 

Après avoir eu un coup de coeur pour Demain j'arrête ! de l'auteur, il me fallait absolument lire celui-ci. C'est chose faîte. Alors même si ce n'est cette fois pas un coup de coeur, ce roman m'a fait passé un excellent moment de lecture. En effet, ce livre est un concentré de personnages attachants et de situations toute plus loufoques les unes que les autres. Découpé en chapitre d'une dizaine de pages, je n'ai pas vu le temps passé. On tourne les pages sans s'arrêter pour toujours en savoir plus. J'ai aimé le personnage principal, Andrew. Cet homme, plein de bon coeur mais avec un passé douloureux, m'a fait réflechir sur des choses simples de la vie tout au long de ma lecture. J'ai également apprécié Odile, Phillippe, Manon et Madame (c'est comme ça qu'elle est appelé dans l'histoire) à cause de leur caractère tous différents. De la jeune fille timide à la femme autoritaire, on se rend compte que finallement ils ne sont pas si différents que cela. Les relations qu'ils entretiennent entre eux évoluent au cours de l'histoire et on passe alors par toute sorte d'émotions. De l'humour, des sentiments, de l'humanité, tout était présent pour qu'on passe un bon moment. J'ai adoré la couverture avec le chat. On peut se demander au début si elle a un rapport avec l'histoire, mais on se rend très vite compte que oui. Je lirais sans hésiter Et soudain tout change, le troisième roman du genre de Gilles Legardinier (les autres livres de l'auteur sont des policier) Bref, en deux mots : Lisez le !

 

Ma note : 

Repost 0
Published by de-pages-en-pages - dans Humoristique
commenter cet article

Lectures Communes

N'hésitez pas à me proposer des lectures communes !

Partenaires

 

denoel.png

 

Afficher l'image d'origine

Quelques Liens