Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 14:59
La 2 CV verte de Manu Causse

Quatrième de couverture:

Isaac est un petit garçon vide. Un corps, des yeux, mais rien à l'intérieur. Il ne parle pas - sauf quand il hurle. Ses parents se sont détruits peu à peu à coups d'amertume et de culpabilité.

Éric, le père, est épuisé et désemparé. Jusqu'au jour où il hérite d'une vieille 2 CV - une 2 CV verte. Et quand Isaac la voit, quelque chose change. Tout s'emballe : le père décide d'enlever son fils de la clinique et de partir à l'aventure au volant de la 2 CV. Aidés par une adolescente lunatique, traqués par un gendarme amateur de champignons et accompagnés d'un chaton bavard et arrogant, le père et le fils nous plongent dans un conte initiatique tendre et loufoque.

 

 

Le résumé m'attirait tellement ! Cette histoire d'enfant présentant un handicap mental m'a tout de suite intéressée. Malheureusement, ce livre fût une déception pour moi.

 

 

L'histoire est pourtant intéressante. Il s'agit d'un père, Eric, ayant un enfant handicapé, Isaac qui décide un jour de partir à l'aventure avec lui en 2 CV qu'il a hérité. J'ai bien aimé ce road-trip nous faisant découvrir des personnages secondaires assez loufoques. En effet, au niveau des personnages principaux, le père m'a à peu près plû mais l'enfant n'avait pas un grand intérêt pour moi malgré le fait que ce soit le pillier de l'histoire. Heureusement que les personnages rencontrés lors du voyage en voiture étaient là pour donner un peu de peps à l'histoire.

 

 

Ce qui ne m'a pas plû dès les premières pages c'est que l'auteur a choisi de nous parler des personnages en ne les nommant pas par leurs prénoms mais par "l'ami", "le père", "le vieux". J'avais l'impression d'être étrangère à l'histoire et je ne me suis pas attachée à eux. L'écriture de Manu Causse est assez spéciale je dois dire. Sûrement très belle pour certains, mais j'avoue que je n'ai pas l'habitude à ce style et j'ai eu un peu de mal. J'ai d'ailleurs trouvé certains passages écrient de façon un peu familière, tel qu'on le dirait à l'oral et cela m'a un peu dérangé.

 

 

Il y a également une chose qui m'a dérangé dans ce livre. C'est la façon dont les personnages parlent parfois de cet enfant. Je ne sais pas comment je réagirais si un jour j'avais un enfant comme Isaac, mais j'espère ne jamais, jamais, JAMAIS réagir comme cela. Je ne met rarement de citations dans mes chroniques mais je tenais à vous mettre un petit passage qui m'a marqué afin d'illustrer mes propos :

 

"Puis Isaac est arrivé. Enfin pour être précis, il n'est pas arrivé. Rien n'est arrivé comme ils l'auraient cru. Shit happens, disent les Américains. Mais le pire, c'est ce qui n'arrive pas. Avoir un enfant, par exemple - le père et la blonde n'ont jamais eu d'enfant. A la place, ils ont eu Isaac. Comme on attrape une maladie.
Depuis il s'en occupe. Enfin, si on peut dire. Il s'en occupe, parce qu'il n'a rien de mieux à faire..."

 

 

En bref, je n'ai pas aimé les propos de certains des personnages qui m'ont dérangés par moment. De plus, je me suis un peu ennuyée dans cette lecture et mon avis est donc assez mitigé. Je ne vous le conseillerais pas spécialement même si malgré tout, je pense qu'il peux sûrement plaire à certains.

 

 

Je remercie tout de même les éditions Denoël pour cet envoi.

 

Ma note : 10/20

Partager cet article

Repost 0
Published by de-pages-en-pages
commenter cet article

commentaires

Lectures Communes

N'hésitez pas à me proposer des lectures communes !

Partenaires

 

denoel.png

 

Afficher l'image d'origine

Quelques Liens